Je le nomme souvent en consultation : un multi-potentialiste est un spécialiste de rien, généraliste de tout.

Il se lasse vite (travaille à fond pendant 6 mois et ensuite veut passer à autre chose) car son but est avant tout d’apprendre (continuellement…) et de créer des ponts entre les spécialités. C’est pour cela qu’il ne peut pas rester dans une spécialité car il est « l’entre-spécialité » et crée d’ailleurs la sienne, un merveilleux mélange de pleins de spécialités.

C’est une personne profondément innovante qui crée des liens avec… tout ! Les idées, les personnes, les formes, les textures. Il ne peut en AUCUN CAS se limiter à une seule chose et encore moins à cette boite que nous appelons : métier. Il a sans cesse besoin de nouveauté, de faire « autre chose », de partir, de découvrir. Il est EXTRÊMEMENT créatif.

Son plus gros défi est donc de se définir… qui est-il puisqu’il est souvent en mouvement ?

Et si, en fait, sa plus profonde identité était d’être ce mouvement ? Ce vent, ce feu, ce courant qui bouge tout le temps plutôt qu’une case fixe ? Et si la vie ressemblerait plus à ce mouvement, à ce vent, que cette petite case dans laquelle la sécurité devient aussi… une prison ? 

Le multi-potentialiste, l’éternel incompris

D’aussi longtemps que je me souvienne, je n’ai jamais aimé que l’on me mette une étiquette. J’y voyais même un défi quand on osait me dire : Aurélie, tu es comme cela. Vous pouviez être certains que dans les prochains jours, j’allais vous montrer autre chose de moi. Juste parce que je ne supportais pas l’idée d’être enfermée dans une étiquette. Je sentais, je savais que j’étais plus grande que cela. Et je suis toujours comme cela 😉

On m’a souvent dit que l’on avait de la difficulté à me suivre, que je devais me stabiliser, que j’étais éparpillée et que je devrais me poser. Ce que j’ai fait, non sans effort sur-humain sur moi-même. J’avais trouvé la formule : j’attirais des jobs où j’allais être polyvalente (je faisais pleins de choses). Cela me convenait.

Oui mais… il y avait plus ! Bien plus ! Et quand mon amie Marie-Laure Leens est venu un jour me parler de Multi-potentialisme, mon coeur a brillé comme il ne l’avait jamais fait avant. C’était comme une grande bouffée d’air frais après l’apnée du conformisme dans lequel je m’étais un peu empêtrée faute d’avoir assez de soutien et de clarté sur ce que je vivais. Je me sentais reconnue dans cette capacité que je voyais comme une tare.

Notre société forme des spécialistes, des experts. Nous sommes conditionnés à rentrer dans une boite (école) qui nous donne une autre boite (diplôme) et une autre (métier) et une autre (emploi) avec d’autres (tâches).

Le problème étant que nous nous identifions à cette boite et qu’en sortir devient parfois difficile pour se trouver ! 

Les hors-boites ne sont donc pas valorisés. Ils sont même jugés de instables. Croyez-moi, cela est assez difficile pour un multi-potentialiste de montrer aux autres que, oui, son parcours est cohérent ! Parce qu’il l’est.. pourquoi la cohérence devrait être linéaire ? La cohérence peut aussi être cyclique, féminine, légèrement explosive…

La cohérence du multi-potentialiste n’est pas rationnelle. Elle l’est d’un point de vue beaucoup plus vaste.

C’est ce que je crois et expérimente à chaque jour. J’en deviens parfois émue…

Comment accepter son multi-potentialisme ?

J’avais trouvé la recette : j’étais travailleuse autonome, consultante en communication-marketing. Je travaillais avec pleins d’entreprises, avec pleins de services. Ce que je fais encore aujourd’hui.

Être aussi polyvalent nous amène en faite à créer et à innover. Nous créons un projet, puis un autre en même temps qu’un autre naît de la réunification de ses deux projets. Nous faisons des liens et « découvrons » de nouvelles théories que nous devons en faite mettre sur papier pour laisser une trace !

Et on est content ! Quand tout cela se passe, on vit des high créatifs vraiment intenses qui parfois sont turné off par d’autres personnes qui « nous ramènent sur terre » avec leur rationnel et leurs croyances limitantes. Ce moment là est très difficile pour un multi-potentialiste ! C’est aussi, pour nous, un test de confiance (que j’ai fail beaucoup de fois… je me suis laissée découragée par les commentaires de certaines personnes). S’il te plait, si tu es un ami avec multi-potentialiste, ne fais pas cela ! JAMAIS.

Alors, quoi faire concrètement avec tout cela ?

Si vous êtes multi-potentaliste, svp, n’essayez pas de vous mettre dans une boite. c’est perdu d’avance.. vous devez absolument ACCEPTER que vous êtes un éternel (j’ai bien dit é-ter-nel, cela ne s’arrête pas) créateur et cela est MERVEILLEUX !

Pouvons-nous vraiment parler de Nouveau Monde si nous créons à partir de l’ancien ? Non. Nous devons créer du nouveau et c’est pour cela qu’en ce moment, je crois que les multi-potentialistes sont demandés et « activés » sur cette planète. Ce sont les grands innovateurs de notre être et je dirai même plus les grands réunificateurs.

L’over-spécialisation a créé des séparations. Chacun dans sa boite, dans son métier, devant son ordi, dans son carré. Le multi-potentialiste réunit. Il réunit les idées, les métiers, met le tout dans une grosse marmite et arrive avec un nouveau gâteau ! (et là il est content de vous le présenter ! Svp accueillez le gâteau, ne le rejetez pas !). Il est également un excellent connecteur de gens car il voit en un clin d’oeil les possibilités de reliance et de synergie.

Si vous êtes chef d’entreprise, vous aurez tout à gagner à laisser votre multi-potentialiste faire ce qu’il a à faire. Est-ce que la vraie rentabilité ne serai pas dans l’over-adaptabilité plutôt que dans l’over-spécialisation ? Ce que je crois que notre Nouveau Monde demande.

Si vous êtes amis d’un multi-potentialiste, svp, arrêtez de le juger. C’est difficile pour le multi-potentialiste d’accepter cette condition hors-norme et il a besoin de soutien et d’accueil, un peu comme un enfant différent. Ouvrez-vous à lui, regardez ce qu’il vient peut-être déconstruire en vous dans vos idées reçues, dans vos croyances limitantes. Peut-être pourriez-vous vous dé-rigidifier un peu à son coté ?

Si vous êtes multi-potentialiste, je t’en prie, prends ta place. Ose être toi, dans toutes tes facettes. Je ne te dirai pas non plus qu’il n’y a pas de structure et de cohérence à poser car il est vraiment facile pour le multi-potentialiste de « rester dans les airs » et de s’éparpiller. Je te conseille vraiment d’aller jusqu’AU BOUT de tes idées vers la concrétisation. C’est le plus difficile pour un multi-potentialiste. D’aller jusqu’au bout. Car lui il va en avant.

Tu peux faire pleins choses. Mais va jusqu’au bout et allie-toi avec d’autres personnes plus stables et ancrées. Rien ne sert de changer tes « défauts » quitte à t’en faire mal, booste tes qualités et allie-toi avec d’autres qui ont des qualités complémentaires.

Voilà ce que j’avais à dire sur le sujet.

Pour en savoir plus, je t’invite à regarder cette excellente vidéo : https://www.ted.com/talks/emilie_wapnick_why_some_of_us_don_t_have_one_true_calling?language=fr

(Et si tu as besoin d’aide, tu peux me contacter pour un coaching)

A bientôt !

Aurélie, experte en multi-potentialisme