(438) 938-1212 info@lessoinsdaure.ca

Une femme hypersensible est une magicienne. Sa magie lui sert à discerner ce qu’il y a à changer dans ce Nouveau Monde.

L’hypersensibilité nous rend hyper sensibles à tout. C’est un pouvoir, mais aussi un fardeau dans un monde où beaucoup de monde semble insensibles à tout ce qui se passe.

L’hypersensible peut se couper du monde par protection. Il choisira souvent l’isolement, car seul il n’est pas dérangé par toutes ces émotions, toutes ces sensations qui lui traversent le corps et qu’il est parfois si difficile de gérer…

Je crois que nous devenons tous hypersensible car c’est ce que les énergies nous invoquent de faire. C’est aussi la conséquence de la guérison. En faite, c’est comme si nos blessures et nos souffrances créaient un bouclier anti-sensations extérieures. Plus nous guérisons, plus ces boucliers se dissouent et plus notre discernement sensible de l’extérieur devient grand.

Quand je sors d’un cercle de guérison de femme, je me sens très sensible et il me faut d’ailleurs faire attention à mes fréquentations.

Le pouvoir des femmes hypersensibles

C’est par la parole qu’une femme hypersensible peut agir. Une fois la sensation identifiée (malaise, inconfort), il lui faudra la nommer. Pas besoin de pointer du doigt ou de trouver un coupable. Juste nommer « je sens un malaise » est puissant et peu avoir un impact insoupçonné sur la personne ou le groupe en face.

Bien sûr, cela va peut-être faire réagir, sursauter, peut-être même entraîner la fuite ou le rejet.

Ce qu’il est certain, c’est que quand une femme hypersensible parle, l’être en face écoute. Même si l’ego interfère… L’autre qui reçoit va pouvoir y penser, méditer…

Je le répète. Quand une femme hypersensible parle, l’autre le reçoit, de toute manière. Car les énergies du moment aident les hypersensibles. C’est comme si nous assistions à un retournement de situation où les insensibles devenaient de plus en plus impuissants et devaient se confronter à cette vérité : le malaise, l’inconfort, la souffrance, la douleur à ressentir, en eux..

Il en va d’une nécessité claire car c’est ce Nouveau Monde que nous créons ici et maintenant qui passe par les femmes et en particulier les femmes hypersensibles.

Comment pouvons-nous créer ce Nouveau Monde si nous sommes encore insensibles à la cruauté, la violence, la dureté, la manipulation, les abus de pouvoir ?

Comment faire pour prendre sa place en tant qu’hypersensible ? 

. Revenir dans son corps physique, essentiel pour avoir une maîtrise du corps émotionnel.

. Parler, exprimer. Pas besoin de faire des longues phrases… c’est le ressenti du corps physique qu’il sera intéressant d’exprimer pour créer une opportunité d’ouverture chez l’autre. Les jugements et les reproches créent des opportunités de fermeture.

. Trouver des amis hypersensibles qui vivent nos réalités. Sortir de l’isolement

. Respirer, beaucoup,

. Pratiquer une posture alignée

. Se connecter en conscience à la Source pour devenir un canal de purification

. Écouter et ressentir avec compassion ce qui se passe

. Se rappeler que nous sommes plus grands et plus forts que toutes les émotions et sensations et que d’ailleurs, nous sommes aussi autre que cela.

. Y aller progressivement, pas par pas. Quand on agit, on se débarrasse de nos peurs et nos actions par après deviennent de plus en plus faciles !