Je m’intéresse beaucoup à ce sujet en ce moment car il me permet d’aller explorer les profondeurs de l’humanité…

Qu’est-ce qu’une relation karmique ?

C’est une relation (donc avec une autre personne) qui se vit intensément dans les émotions qu’elles soulèvent. Dans ce genre de cas on ne comprend pas pourquoi nous réagissons parfois de manière si disproportionnée face à une situation… Car la situation relationnelle que nous vivons en ce moment est en faite relatif à d’autres situations généralement beaucoup plus dramatique… (meurtre, maladie…).

C’est comme si, dans cette vie, nous revivions le même genre de situation mais de manière moins spectaculaire (car les temps ont quand même changé, on ne se tue moins pour rien en ce moment…), afin de pouvoir guérir les blessures réveillées. Oui, c’est souvent cela… simplement guérir les blessures qui sont réveillées et surtout ne pas rentrer encore dans le cycle de la souffrance.

Parfois c’est aussi réagir autrement : dire non, ne pas accepter, partir avec amour… c’est faire une action d’amour soit pour nous ou pour l’autre que nous n’avions pas fait auparavant. L’action aussi guérie.

Généralement, le pardon est nécessaire et est aussi un chemin.. il ne sert à rien de forcer un pardon, vous irez à l’encontre d’un loi spirituelle très importante qu’est l’amour de nous-même !

Voyez-vous, selon mes croyances, cette Terre dans laquelle nous vivons a été manipulé dans un système où l’âme se voit emprisonnée dans un cycle de souffrance car coupé de la Conscience. La loi du karma se répète ainsi jusqu’au jour où la Conscience apparaît sur la situation et la Volonté de s’en défaire.

C’est je crois, le point principal de cette expérience..

Comment guérir une relation karmique ?

Vous pourrez voir d’autres informations la dessus dans un autre article que j’avais écrit :

Comment guérir une relation karmique ?

Ce que je voulais exprimé ici est que pour résoudre un conflit karmique nous devons bien souvent « sortir de l’histoire » de cette vie présente pour aller voir les autres vies et comprendre un peu plus pourquoi le déclencheur s’est mis en place… Car le Pardon ne peut arriver sans la conscience. J’ai moi-même dans cette vie étaient profondément blessé par des femmes qui n’ont aucune conscience qu’elles m’ont blessé… et vice versa !

Cela demande ici de dépasser l’ego (qui ADORE le cycle de la souffrance), de dépasser ces pulsions d’être CONTRE l’autre et de voir avec HUMILITÉ le miroir que l’autre nous renvoie de nous-même… Et c’est là que la plus grande libération peut s’opérer : celle de nous pardonner, nous-même.

Aurélie

Si vous avez aimé cet article vous pouvez le partager mais mettez la source svp par respect pour moi : Aurélie Blanwalhin-Dupont – www.lessoinsdaure.ca