(438) 938-1212 info@lessoinsdaure.ca

Parfois oui, j’ai la peur au ventre, le mental envahi d’un tsunami de « fausses » croyances, l’émotionnel en compote à force de pleurer et de crier et les trapèzes qui font mal… très mal.

Parfois, oui, je me rend compte que je manque encore de confiance. Comme si la peur était un mécanisme de base dans lequel je m’enfargeais trop facilement, par habitude, par conditionnement, par confort d’un chausson trop longtemps porté…

Et puis la vie nous le renvoie.

Tout bloque… comme si nos cris de désespoir n’était pas entendu ! Comme si nos souffrances étaient entourées de vide et de silence nous renvoyant à cette &%%$# blessure d’abandon que l’on  a pourtant tant travaillé, mais qui reste là, à nous regarder du haut de son trône de manque et de dépendance, nous pauvres oubliés de l’abondance et de la plénitude.

Et puis s’en vient une lueur. Cette lueur d’espoir que l’on croit entrevoir au bout du tunnel comme un mirage.

Non. Ce n’est pas un mirage.

C’est bien de l’espoir.

Oui, c’est vrai.. j’ai oublié d’avoir confiance. J’ai oublié que je pouvais décider d’avoir confiance et de créer instantanément, avec cette confiance, des ponts qui me propulsent vers cette autre rive où l’herbe est définitivement plus fraîche.

Bonheur.

Bonheur de re-goûter à cette confiance comme une bouée de secours en plein cœur de l’effondrement des larmes.

Joie. Paix. Harmonie.

Rire. Rire de soi… d’avoir oublié qu’il était finalement si simple de recréer l’état de confiance en soi, en un instant, avec cette intention, cette volonté du coeur qui brave les obstacles de l’ego qui tente de nous rabaisser, en permanence. Celui-là qui ne souhaite pas la vrai le pouvoir de notre coeur… car il en perdrait.

Oui, nous avons le droit. De perdre la confiance et de la retrouver, par cette simple intention, cette simple volonté, d’y croire… tout simplement.

Amour xx

Aurélie